Avec Bernard Reichen, Philippe Robert crée son agence dans les années 70. L’expérience acquise aux États-Unis dans le domaine de la reconversion leur permet d’obtenir des projets pour transformer des sites industriels et leur donner une vie nouvelle. Cette approche, qui propose une autre relation entre usage, patrimoine et ville, est explicitée par Philippe Robert dans Reconversions (Éditions du Moniteur) et dans Transcriptions Architecturales (éditions APPF). Il a construit le Musée des Impressionnismes à Giverny, selon un concept semi enterré sous des terrasses plantées, dans lequel la nature, la lumière et les tableaux dialoguent dans des espaces fluides et flexibles. Philippe Robert a conçu avec son équipe les bureaux de Nestlé France, dans une ancienne chocolaterie. Cela a contribué à la revitalisation d’un patrimoine industriel exceptionnel, avec des installations fonctionnelles et flexibles, installées le long de la Marne. Encore aujourd’hui, cette réalisation est une référence importante dans le domaine de la revitalisation de sites industriels désaffectés. À partir de 1998, il enseigne et travaille pendant de longues périodes en Australie, où il crée une filiale de son agence, pour faire le plan d’aménagement de Walsh Bay, anciens docks historiques de la baie de Sydney, ainsi que des ensembles résidentiels. Pour démontrer comment conserver les grandes halles des usines Renault de l’Ile Seguin, démolies aujourd’hui, Philippe Robert projette un quartier sans voitures, abrité sous les verrières existantes qui couvraient l’ensemble de l’île, réponse écologique et patrimoniale, avec un programme multi-fonction de 180.000m2. Parmi les nombreux projets dont il fut en charge figure l’étude d’un ancien dock, bâti sur l’eau à New York, ancien embarcadère de la Holland America Line. Philippe Robert propose l’installation de divers programmes culturels, et la création, sur le toit-terrasse, d’un grand jardin public de sept hectares, semblant flotter sur les eaux de l’Hudson. Son intention était de coordonner des artistes s’exprimant par l’art des jardins, dans une conception globale mettant en relation l’eau, les jardins et les arts plastiques. Philippe Robert a récemment conçu le projet de la Cité du Cinéma, de Luc Besson, dans une ancienne centrale électrique à Saint-Denis, et celui du réaménagement de l’université de Jussieu à Paris.

__ornement.png__

__ornement.png__

Réalisations personnelles

Transformation et extension d’un atelier d’artiste à Giverny (Eure), 1993

__6__

JPEG - 795.6 ko
Comportant une partie en pierre, très ancienne, et un grand atelier, réalisé en pans de bois, cette maison fut occupée par James Finn, l’un des artistes américains qui résidèrent à Giverny à l’époque de Monet.
La partie inférieure comporte aujourd’hui une verrière circulaire, qui en coulissant libère un grand espace de plain-pied avec un jardin, en pente douce vers la Seine.

Transformation et extension d’une maison à Tosny (Eure) (en collaboration avec Mona Braathen-Robert). 2007

JPEG - 940.1 ko
En bordure d’une falaise dominant la Seine, et reliés par une galerie vitrée, l’ensemble comporte une maison entièrement reconfigurée et un nouvel atelier : une voute supportée par des poteaux en acier, formant un espace de travail largement vitré (en collaboration avec Mona Braathen-Robert)

Réalisation puis extension d’une maison à Lourmarin (Vaucluse). 1972 puis 2009

JPEG - 1014.1 ko
La maison est ancrée dans le site, grâce à deux murs parallèles en pierre apparente, qui organisent la composition d’ensemble, et sur lesquels s’adossent les pièces. Un chauffage solaire en béton et verre (système Trombe, 1970, ancêtre des panneaux solaires) est situé sur les parois Sud. Une extension récente fut réalisée totalement en bois, avec de larges baies coulissantes, permettant aux séjour et chambre de se prolonger sur les terrasses couvertes.


Réalisations de Reichen et Robert

dans lesquelles Philippe Robert a été plus particulièrement engagé


Ancienne filature Leblan à Lille

JPEG - 1 Mo
Fleuron des filatures qui firent la gloire de Lille au XIXème siècle, la Filature Leblan fit l’objet d’une reconversion pour y installer des appartements sociaux, un centre commercial et une bibliothèque, dont la partie enfant se trouve dans la salle des machines, dans un univers ‘à la Jules Verne’. Première de ce type, cette réalisation eut un certain retentissement : "’j’habite dans une usine", titra l’Express.


Grande Halle de La Villette à Paris

JPEG - 1.4 Mo
Une superbe structure, classée, fut aménagée en lieu d’expressions culturelles - spectacles, expositions, évènements - tout en conservant son élégance et sa légèreté, avec des détails architecturaux mis en valeur par une éclairage discret. Toutes les activités se partagent l’espace, sans aucun cloisonnement autre que démontables.


Ambassade de France au Qatar

JPEG - 677.1 ko
Un concept architectural atypique pour ce type de programme : l’ambassade et la résidence sont encastrés dans le sol, s’ouvrant sur la mer et sur des cours carrées. Clin d’œil aux jardins de la culture islamique, les cours couvertes de dallages et de parterres s’intègrent à la végétation abondantes des toit-terrasses pour former une ensemble cohérent. Bien que datant de 1995, ce concept est aussi une réponse logique vis-à-vis des aspects environnementaux.


Pavillon de l’Arsenal à Paris

JPEG Lieu d’accueil de toutes les expositions d’architecture et d’urbanisme de la Ville de Paris, le Pavillon de l’Arsenal comporte une belle ossature en arc plein cintre, à laquelle furent suspendus de nouveaux balcons, une adjonction contemporaine qui fait dialoguer l’ancien et le nouveau.

Musée des Impressionnismes à Giverny

JPEG - 1.7 Mo
Des murs en pierre et des terrasses plantées : le Musée s’inscrit dans le célèbre paysage de Giverny de façon discrète, tout en bénéficiant d’une lumière naturelle réfléchie, dans trois salles de proportions et de hauteurs différentes. Conçu avec Florence Robert, un jardin très ‘architecturé’ précède l’accès au musée.


Siége Social de Nestlé-France près de Paris
JPEG - 1.3 Mo
Probablement pour la première fois en France, une grande entreprise décide d’installer ses bureaux dans une ancienne usine. L’architecture contemporaine des bâtiments neufs dialogue avec celle des édifices anciens, classés monuments historiques ou inscrits à l’Inventaire, situés de part et d’autre de la Marne. Conçu par Jules Saulnier en 1870, en métal et briques, le moulin est pièce maîtresse de la composition, et abrite les bureaux de la présidence.

Site Portuaire de Walsh Bay à Sydney

JPEG - 612.1 ko
A Sydney, ce quartier d’entrepôts en bois, datant du début du siècle, fut réhabilité avec respect et reconfiguré selon un plan d’aménagement prévoyant 35% de constructions neuves, conçus en harmonie avec l’existant, tout en affirmant l’innovation de leur architecture (appartements, bureaux, espaces culturels).



Ile Seguin, près de Paris
JPEG - 1.2 Mo
Selon cette proposition, les célèbres usines Renault auraient pu faire l’objet d’une reconversion aussi spectaculaire qu’économique. Le projet prévoyait 185.000m2 de bureaux, logements et équipements publics, ainsi que des galeries commerciales dont 20% de surface neuve, avec de nombreux espaces plantés.


Quartier Landy France à St Denis

JPEG - 779.2 ko
Dans le contexte du Projet Urbain de la Plaine St Denis, décrit plus haut, un nouveau quartier a été développé, aujourd’hui en partie achevé, avec la création d’un immeuble de bureaux également conçu par notre agence.


Université de Jussieu à Paris

JPEG Imaginé par E. Albert, le campus de Jussieu a fait l’objet d’une rénovation lourde, après avoir été désamianté. Les espaces publics sont revalorisés, et deux des cours sont couvertes - en coussins d’air gonflés - de façon à faciliter les échanges et les rencontres pour les différents usagers de ce site, composante importante du Quartier Latin.


Pier 40 à New-York

JPEG - 1.5 Mo
Jusqu’en 1970, cet immense entrepôt accueillait les paquebots de la Holland America Line, qui accostaient sur les cotés de ce carré de 260m. Lauréat d’un concours restreint, le projet fut abandonné, suite au drame des World Towers, toutes proches. Le programme était culturel et commercial, et l’immense terrasse, à vocation publique, était un ensemble de jardins confié à des artistes, complété par des installations sportives.


Cité du Cinéma à St Denis

JPEG - 521.8 ko
Dans une ancienne centrale électrique, dont l’architecture industrielle offre une ‘dramaturgie’ qui avait séduit le réalisateur Luc Besson, une Cité du Cinéma a récemment été crée. Elle comporte l’ensemble des besoins pour la réalisation de films (studios, post-production, réserves, ateliers), ainsi qu’une école de cinéma et des bureaux.


Pour mieux connaître ces réalisations, voir le site www.reichen-robert-et-associes.fr ou les deux monographies Reichen et Robert, architectes


Titres


- Honorary Fellow of the American Institute of Architects (Hon FAIA)
- Chevalier des Arts et Lettres
- Officier de la Légion d’Honneur
- Elu à l’Académie d’Architecture
- Ex membre de la Commission Supérieure des Monuments Historiques
- Ex Architecte Conseil du Ministère de l’Equipement et de l’Urbanisme